Accueil > Agenda > ACID MOTHERS TEMPLE + DEUX BOULES VANILLE + WHITE HEAT
LE 26 octobre 2016 // Concerts // ACID MOTHERS TEMPLE + DEUX BOULES VANILLE + WHITE HEAT

ACID MOTHERS TEMPLE + DEUX BOULES VANILLE + WHITE HEAT

Rock Cosmique


Un an après leur dernier passage à Petit Bain, les japonais cosmiques sont de retour pour vous présenter leur dernier album "Wake To A New Dawn Of Another Astro Era"

MERCREDI 26 OCTOBRE
ACID MOTHERS TEMPLE
+ DEUX BOULES VANILLE
+ WHITE HEAT
Rock cosmique
19h30 / 17€ en prévente*, TR, habitants du 13eme / 20€ sur place
*hors frais de location
EVENT

ACID MOTHERS TEMPLE
Acid Mothers Temple est un groupe protéiforme issu de la scene noise psychédélique Japonaise. Le grand coordonnateur de ses activités est Kawabata Makoto qui y assure la guitare et le leadership. D’autres membres de longue date sont Higashi Hiroshi et Cotton Casino.
Les pièces jouées sont souvent très longues et bruyantes sous forme de mantra cosmique qui émanerait de l’explosion d’étoiles. Une autre facette assez reconnaissable du groupe est sa tendance a pasticher des titres de chansons et d’albums classiques ainsi que des pochettes.
Le tout reste toutefois très respectueux de l’original et la musique cachée sous le pastiche n’a souvent que très peu à voir avec le pastiche.

DEUX BOULES VANILLE Après avoir fabriqué puis peint leurs instruments avec leurs quatre mains, IIBV s’attèle à la dissolution des influences et des aspirations personnelles des deux membres dans une grande sauce pomme frite mêlant constructions grindcore, techno, dub, improvisation, et crée une musique aussi bien comparable à Tony Conrad qu’au dernier hit de Rihanna, du groupe de crust local à Silver Apples. Simple, efficace et sans prétention technique, IIBV écrit ses morceaux avec une rigueur mathématique, en considérant les accidents et le Chaos avec la même attention que les structures standards des hits radios. En résulte une musique idiote et solitaire, dansante, qui s’écoute dans le pit, en discothèque ou au supermarché.
https://www.facebook.com/DEUX-BOULE...

WHITE HEAT White Heat c’est un futur qui fait table rase de son passé mais qui nourrit sa fougue de son expérience. Un quatuor en mouvement permanent : poussé par les frappes de Florent à la batterie et tiré par les mouvements hallucinés de son frontman Butch McKoy. Dans cet espace de chaos sonore Julien GB et Lionel Naudon (ex Lab°) tournent en orbite entre guitare, basse et clavier. Cette lumière blanche et crue c’est le flash aveuglant de la déflagration sonore. Ici on recycle de la rage en décibel : des briques pour ériger un mur de son brut, et pour cracher sur les passants d’un peu plus haut. White Heat ne recommence rien, il naît tout simplement, et apporte avec lui toute la force et l’espoir d’un premier cri. Avant White Heat c’était I Love UFO... Premier album en 2006 (‘Wish’ sur Record Makers), produit par Vicarious Bliss et unanimement accueilli par la critique et le public. Ils sont dès lors reconnus comme l’une des meilleures formations rock qu’il est possible de voir dans ce pays. D’un groupe qui pouvait rallumer la flamme rock en France, luttant à armes égales avec les anglo-saxons, sur disque comme sur scène. Le deuxième album c’était en 2010 (‘Dirty Animals’ sur Bruit Blanc/Asphalt Duchess - illustration de Philippe Druillet). Le trio est devenu quatuor, ajoutant une deuxième guitare et une couche supplémentaire à un album en force nuancée
https://www.facebook.com/WHITE-HEAT...