Accueil > Agenda > PETE ASTOR + BILL PRITCHARD
LE 4 juin 2016 // Concerts // PETE ASTOR + BILL PRITCHARD

PETE ASTOR + BILL PRITCHARD

Indie-Pop


Initialement prévu le 4 juin.

SAMEDI 3 SEPTEMBRE
PETE ASTOR
+ BILL PRITCHARD
Indie-Pop
19h / 15€ en prévente*, TR, habitants du 13eme / 18€ sur place
EVENT FB

PETE ASTOR Vétéran érudit et aguerri de la scène Indie, ex-leader de The Loft et The Weather Prophets, Pete Astor est enfin de retour. Après avoir publié un nouvel album, le huitième en solo, Spilt Milk (Fortuna Pop !), accueilli avec enthousiasme par la critique, il entame une série de concerts où les nouvelles chansons se mêlent à quelques-uns des fleurons de son répertoire. Sur scène, il est accompagné par James Hoare (Veronica Falls, Ultimate Painting, Proper Ornaments), guitariste et producteur de Spilt Milk, ainsi que par Phil Serfaty (Omi Palone, Oslo House) à la basse et par Susan Milanovic (Totally) à la batterie. Astor est donc bien de retour, au sommet de son art : maître incontesté du mélange entre les références mainstream et les courants musicaux plus confidentiels, artisan accompli façonnant une pop classique et intemporelle dans laquelle l’introspection humoristique côtoie les mélodies accrocheuses. En bref, comme il le proclame lui-même, « je suis redevenu moi-même ! ».

« Pete Astor a traversé avec une classe inaltérable quatre décennies au service de son art. Un joli tour de force » Matthieu Grunfeld - Magic « Les espoirs fondés sont parfaitement récompensés, puisque ce disque s’annonce d’ores et déjà comme un classique dans la discographie bouillonnante de Pete : Ne le manquez sous aucun prétexte ! » Matthieu Malon - Sun Burns Out « Un superbe retour aux sources. » Musikplease

BILL PRITCHARD Originaire des Midlands de l’Ouest, Bill Pritchard réside toujours dans la région natale près de Birmingham où il exerce la profession de professeur de français parallèlement à ses activités musicales. Il abhorre les paillettes du show-biz : « Face à l’envahissant fast-food musical actuel, on trouve encore, même en Angleterre, des artistes authentiques dont le seul but est de jouer la musique qu’ils aiment. […] Parmi ces purs, Bill Pritchard rencontré avant une session au New Morning. […] Aucune esbroufe ». C’est dans son garage, spécialement aménagé, qu’il s’adonne à sa recherche musicale : « J’écris tous les jours, car écrire c’est un boulot d’artisan. […] Je veux m’améliorer, être plus concis, être capable de dire en une phrase ce que j’aurais dit en une page, et ça, ça demande de la pratique »