Accueil > Agenda > BOB LOG III + KING AUTOMATIC + JUSTESSE SOCIALE KLEPS
LE 2 février 2017 // Concerts // BOB LOG III + KING AUTOMATIC + JUSTESSE SOCIALE KLEPS

BOB LOG III + KING AUTOMATIC + JUSTESSE SOCIALE KLEPS

Punk blues lo-fi / Voodoo rythm / Folk rock


Deux one man show et un duo au programme pour cette soirée blues punk !

JEUDI 2 FÉVRIER
BOB LOG III
+ KING AUTOMATIC
+ JUSTESSE SOCIALE KLEPS
Punk blues lo-fi / Voodoo rythm / Folk rock
20h / 12€ en prévente*, TR, habitants du 13eme / 15€ sur place
*hors frais de locations
EVENT FB

BOB LOG III

Produit pervers du désert de l’Arizona, Bob Log III a assidûment traversé le globe depuis 1996, faisant preuve de ses talents incomparables et rassemblant une foule de fans dévoués sur son chemin. Vêtu de ses combinaisons d’homme canon extra moulantes et de son casque de moto avec téléphone/micro intégré, Bob Log III finit immanquablement en sueur, en jouant de la grosse caisse du pied droit, de la cymbale faite maison du pied gauche, et du slide sur une vieille guitare archtop.
Il provoque inlassablement du grabuge musical et cherche vraiment à faire la fête, ce qui lui a valu de jouer aussi bien à des anniversaires pour enfants ou à d’obscures fêtes de la bière dans des granges, que pour les plus gros festivals, … et pour tout ce qu’il peut y avoir entre les deux. Derrière cette image hypnotisante sur scène, la (vraie) raison pour laquelle Bob Log III est devenu un super héros adoré dans le monde entier est celle-ci : son jeu de guitare. Finger picking rapide comme l’éclair, glissant en haut et en bas du manche, s’arrêtant quand bon lui semble, puis reprenant aussi quand bon lui semble, tout ça fait bouger de façon incontrôlable, donne le vertige et le sourire !
Et c’est mathématique, à la seule exception de Hasil Adkins, Bob Log III a inspiré TOUS les autres one-man band !
Rumeurs :
- Il a une patte de singé greffée au bout du bras…
- Les filles aiment venir s’asseoir et rebondir sur ces genoux quand il joue…
- Parfois, certaines personnes du public montent sur scène et trempent un sein dans son whisky…
- Il se déplace sur un océan de fans dans un canot pneumatique…


KING AUTOMATIC

"Alors que l’on s’approche gentiment de la deuxième décennie du 21ème siècle, il est temps de poser la question essentielle : Quel est le futur du Rock ’n’ Roll ?
Il est temps de repousser loin nos horizons et de défricher de nouvelles terres, il est temps d’arrêter les conneries et de jeter les mouchoirs morveux de nostalgie... et si ce processus d’évolution prend la forme de King Automatic, bon sang c’est tant mieux.
Ce Gentleman puise son inspiration dans le Rocksteady jamaïcain le plus enfumé, le Rhythm‘n’Blues pas net, le Bebop de Mingus et les percussions tribales d’Afrique occidentale pour ne citer là que quelques sources. En plus de cette diversité musicale, King Automatic libère le Rock ‘n’ Roll des clichés lyriques et éculés du genre : “I picked up my baby in a ’59 De Ville, we tore through the city seeking cheap thrills”. Pas de niaiseries de ce genre, non Monsieur.
Ici, un authentique travail de songwriter est à l’oeuvre, ciselé comme au bon vieux temps du trafic de diamants bruts, diamants que l’on voyait ensuite sertis sur les bagues des jolies dames. Ceci ajoute un intérêt supplémentaire et plus que bienvenu à cette musique sur laquelle nous aimons tous boire, danser et faire des bébés. Après avoir officié en tant que batteur dans le groupe garage français Thundercrack au milieu des années 90’s, King Automatic repart seul et prend un virage radical au début du nouveau millénaire en injectant une nouvelle dimension dans son répertoire. One man band atypique, il reste inclassable dans cette discipline.
Sur scène, il sample claviers, guitare, harmo, maracas, il chante, cogne tambours et caisse claire en assignant de frénétiques coups de cymbales à ses riffs de guitares, créant ainsi un paysage sonique inouï – en fermant les yeux tu jurerais entendre un big band primitif au grand complet, mon pote. Avec son nouvel album “In The Blue Corner” paru sur Voodoo Rhythm Records, encore plus éclectique que ses deux précédents, il a une fois pour toutes largué les amarres, pris la mer définitivement libéré des entraves et des contraintes Rock ‘n’ Rollesques traditionnelles et son voyage l’a amené dans des contrées étranges et exotiques... Mesdames & messieurs, venez rejoindre King Automatic dans son unique odyssée et explorer le Rock ‘n’ Roll du monde entier !"
Marc A. Littler

Havin’ a whole lot of fun - King Automatic from Jean-Luc Muller - Mandrake on Vimeo.

JUSTESSE SOCIALE KLEPS

Les Justesse Social Kleps sont la 7ème incarnation des Kleps apres les Psychedelics Kleps en 1983 Klepstones 1985 Kleps 1986, Kleps Revisited 2003 ; Cool Kleps 2004 ; New York Kleps 2013.
Cette fois le propos est Folk et minimaliste. Jean Luc à la guitare chant et Christine tambourin au chant. Cela amène une conscience sociale bien aiguisée illustrées par les nouvelles compositions dont ce Nouvelle Vague revendicatif qui sort sur le premier EP du groupe debut 2017. Suite au premier concert fondateur à la ferme des Amanins chez Pierre Rabhi en aout 2016. On peut retrouver dans le repertoire une bonne partie des chansons des New York Kleps et les reprises millesimées tel que "Gloria", "Can’t put your arms around a memory" etc...
2017 l’année Justesse Social Kleps envers et contre tous...