Accueil > Agenda > BOMBINO + TRANS KABAR
LE 7 novembre 2018 // Concerts // BOMBINO + TRANS KABAR
  • mercredi 7 novembre 2018
  • Salle de Concerts

  • de 20h00 à 23h00
  • 22 - 26€
  • Billeterie en ligne  

BOMBINO + TRANS KABAR


Les jams électrisants de Bombino capturent cet esprit de résistance et de rébellion, tandis que ses riffs, rappelant ses camarades africains Tinariwen et Ali Farka Touré, font en même temps écho à des icônes du rock et du blues tels que Jimi Hendrix, John Lee Hooker et Jimmy Page.

Mercredi 7 novembre
BOMBINO
+ TRANS KABAR
20h00 / 22€ en prévente*, TR, habitants du 13eme / 26€ sur place
*hors frais de location


BOMBINO
Depuis des siècles, la ville d’Agadez est le point de rencontre des caravanes de chameaux que conduisent les Touaregs, entre l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique du Nord et la Méditerranée. Né en 1980 dans un camp de nomades tout proche, le jeune guitariste et songwriter Omara « Bombino » Moctar est élevé dans un contexte de guerre pour l’indépendance des Touaregs. Contraint à l’exil avec sa famille, il se découvre alors une passion pour la guitare et se perfectionne ensuite avec le célèbre guitariste touareg Haja Bebe.
Le 18 mai, Partisan Records publiera Deran, son nouvel album. Deran – que l’on peut traduire par “meilleurs vœux” – est le disque le plus homogène, percutant et diversifié de Bombino à ce jour, et délivre un message d’espoir et de vœux au monde entier, à une époque de grande souffrance et de tumulte.
Site
Facebook




TRANS KABAR
Trans Kabar, groupe de rock maloya, travaille sur une lecture électrique des rites mystiques de l’île de la Réunion pour élaborer une musique de « trans maloya ». Ils s’inspirent du Servis Kabaré, cérémonie festive issue des rituels des esclaves faîte pour communier avec les ancêtres par la musique, les chants et les danses. Souvent rejeté, interdit, presque oublié, ce rite a survécu dans la clandestinité. Trans Kabar le remet au goût du jour.
Facebook