Accueil > Agenda > CHLORINE FREE + SOCIETY OF SILENCE + DSÖ + JAJACLUB SOUND SYSTEM
LE 21 mars 2014 // Club // CHLORINE FREE + SOCIETY OF SILENCE + DSÖ + JAJACLUB SOUND SYSTEM

CHLORINE FREE + SOCIETY OF SILENCE + DSÖ + JAJACLUB SOUND SYSTEM

JAJACLUB PARTY #02


JajaClub, c’est une webradio éclectique et décalée née au printemps 2005. Après près d’une décennie d’existence underground, l’aventure collective prend cette année une autre dimension avec le lancement de son nouveau site Internet. Outre sa communauté de plusieurs milliers d’auditeurs fidèles, JajaClub c’est également du live, avec son Sound System qui retourne les pistes de danse parisiennes, et l’organisation de soirées. Le 21 mars, JajaClub fêtera à Petit Bain la mise sur orbite de sa nouvelle interface avec un plateau artistique à son image : pointu et ambitieux.

VENDREDI 21 MARS
JAJACLUB PARTY #02
CHLORINE FREE
+ SOCIETY OF SILENCE
+ DSÖ
+ JAJACLUB SOUND SYSTEM

Electro
20h > 6h / 13€ (10€ en prévente*, après minuit, TR, habitants du 13e)

« JajaClub, une station qui vante les bienfaits du pinard ? Non, la seule chose qui coule de cette fréquence, c’est de la musique. Et de la bonne ! »
(Telerama)

Chlorine Free - electro funk Repéré par Rubin Steiner et lancé par Radio Nova, Chlorine Free incarne la relève du jazz-funk. Les 7 lascars secouent le groove moite des pères fondateurs en le mariant aux musiques actuelles (hip-hop, expérimentations électroniques). Le résultat : un son aussi puissant que bondissant dont la vigueur explose sur scène. Avec leur instrumentation hors norme - basse-batterie ciselée, deux claviers vintage virtuoses (Rhodes, Clavinet), trombone biberonné à Fred Wesley, flûtiste cinglé et turntablist champion DMC -, ils revisitent malicieusement quarante années de musiques noires entre Herbie Hancock, les Beastie Boys et Squarepusher. De la funk sans chlore qui retourne le dancefloor.
« Chlorine Free a su séduire les oreilles de Nova en croisant jazz, raw-funk et expérimentations électroniques. Leurs concerts eux, ont permis à ce joyeux band de s’imposer parmi les grands de la scène jazz- funk française. La presse a même parlé à leur sujet de “Headhunters du XXIe siècle”. La classe ! » (Radio Nova)
« Un groove inspiré qui ne se perd jamais dans des impros sans fin : ce big-band parisien a tout bon. » (Telerama)

SOCIETY OF SILENCE - psych-house Que se passe-t-il quand on enferme deux addicts à la techno dans une pièce pleine de matériel analogique et d’un ordinateur ? On obtient un son plus transcendantal encore qu’une expérimentation psychédélique... Après avoir fourbi leurs armes sur des guitares, Benoît Legrain et Nicolas Villebrun (qui officie aussi chez Poni Hoax) ont fait la synthèse de ces expériences passées pour propulser l’étage su- périeur de leur fusée tech-house. Signés depuis 2013 chez Versatile (Gilb’R, Zombie Zombie, Acid Arab), les deux S.O.S sont aujourd’hui plébiscités par toute la planète électronique. Leurs cinq maxis ont reçu les louanges de Trax, Tsugi, Spin, Radio Nova, etc., les salles et soirées ne cessent de les programmer (Concrete, Machine du Moulin Rouge, Batofar, 104) et leurs pairs ne tarissent pas d’éloges sur leur son. La preuve, même l’icône Richie Hawtin joue du S.O.S dans ses sets.
« Puissante mais jamais bourrine, ni trop produite ni trop rough, la tech house de Society Silence est presque de facture idéale. » (The Drone) -

DSÖ / objet hip-hop non identifié (DJ set) Pas d’infos précises sur ce collectif, simplement une légende qui circule. Les membres du Duff Sound Örchestra seraient les survivants d’un groupement d’humanoïdes arrivés sur Terre en 1966 à l’aérodrome de Dijon. Fragilisés par le manque de protium, ils ont été décimés quelques années plus tard par une épidémie de rhinopharyngite. Incapables dès lors d’atteindre militairement leur but initial - asservir la race humaine -, les DSÖ ont décidé d’arriver à leurs fins grâce au son… De rares preuves tangibles confirment leur existence : un LP sorti discrètement en 2009, quelques titres balancés « sur les réseaux sociaux » et puis c’est tout. Une certitude, néanmoins : le goût prononcé de ces envahisseurs pour les musiques noires, celles qui font vibrer les âmes de leurs proies. Par prudence, seuls deux DSÖ monteront sur la scène du Petit Bain pour un DJ set racé. On n’est jamais sûr de rien.
www.facebook.com/pages/Duff-Sound

JAJACLUB SOUND SYSTEM - hits, eclectics & more
Aux commandes de leur Vestax, les deux têtes chercheuses du JajaClub Sound System agitent la piste de danse à coup de hits et pépites savamment sélectionnés. Barouf & Smoking S vous invitent à un voyage sonore dans l’espace et le temps en prenant un malin plaisir à mélanger les époques et les genres pour mieux faire tourner les têtes et les corps. Une sélection audacieuse dont la ligne de conduite se résume à ce slogan aussi limpide qu’implacable : « hits, eclectics & more ». En français, ça donne « viens et danse ».
www.facebook.com/JajaClub.Entertainment