Accueil > Agenda > FRENCHY BUT CHIC#1
LE 1er novembre 2016 // Concerts // FRENCHY BUT CHIC#1

    FRENCHY BUT CHIC#1

    Le festival des années 80 frondeuses


    Une immersion festive dans l'esprit positif des années 80, juste avant de voter pour Mitterrand

    MARDI 1er NOVEMBRE
    FRENCHY BUT CHIC
    G.Y.P (Suicide Romeo/Modern Guy)
    + REPUBLIK
    + KAS PRODUCT

    Cold-Wave
    17h / 20€ en prévente*
    EVENT FB
    PREVENTES

    REPUBLIK

    Depuis Marquis de Sade, Frank Darcel n’a jamais perdu sa combativité. Après des années à produire les autres (Etienne Daho), le rennais que sa guitare démangeait a refondé un groupe, Republik. Après un premier mini album, puis une refonte de son gang, la v2 de Republik a livré un album percutant avec des invités prestigieux comme les ex Talking Head Tina Weimouth et Chris Frantz. Le deuxième album sortira en 2017, Celui d’un groupe de rock’n’roll, sombre et ample, comme la Bretagne pour laquelle Frank Darcel se bat au quotidien.

    KAS PRODUCT

    Révélés par Frenchy But Chic au moment de leur premiers singles, le duo nancéen, coupable de trois albums mythiques qui ont enfanté l’electro clash, la french touch, et toute cette sorte de chose vingt ans plus tard, ont mis fin à leur trop long hiatus depuis quelques d’années. Toujours agressifs, sexuels, spectaculaires, visionnaires, Mona Soyoc et Spatsz, a.k.a KaS Product est une révolution, encore et toujours.

    DJEMILA KHELFA

    Pour la première fois, depuis la sortie du 45 tours en… 1981, la venimeuse Djemila Khelfa, icône, DJ de la Main Bleue, égérie du Palace et du magazine Façade, performera sa version sidérante de “L’Homme A La Moto”, sur scène, accompagnée du DJ légendaire Patrick Vidal et de DJ Emmanuel Caurel (Bizarre Love Triangle).

    GYP
    Réunissant d’anciens membres de Suicide Roméo, Edith Nylon et Modern Guy, pour interpréter les chanson d’un album qui les réunissait, enregistré en 1981 et qui sortira en novembre… 2016, GYP est un super groupe à durée limitée, formé pour l’occasion et pour rendre hommage à Guillaume Serp, le G de GYP, chanteur de Modern Guy, décédé en 1987, et dont on réédite en même temps en poche le roman culte Les Chérubins Electriques.