Accueil > Petit Bain > AIME ET SOUTIENT > GERALD KURDIAN

GERALD KURDIAN


Petit Bain accueille Gérald Kurdian en résidence pendant 8 jours en août 2015 dans le cadre de l'accompagnement de son nouveau projet musical.

Après This is the hello monster ! Gérald Kurdian travaille à l’utopie d’une pop surréaliste. Relevant le défi d’un concert hors-norme, il poursuit ses recherches et prépare un nouvel opus, Icosaèdre où, mêlant électroniques subtiles, mini-hip-hop et pop de chambre, se dresse le portrait d’une époque étrange partagée entre le réel de nos corps et le virtuel de nos images. http://www.geraldkurdian.com


Depuis la sortie d’un premier album sélectionné parmi les disques de l’année 2010 du quotidien Libération, Gérald Kurdian, musicien pop vainqueur du prix Paris Jeunes Talents et repéré par le FAIR pour ses concerts obliques sous le nom de This is the hello monster !, travaille à l’utopie d’une pop surréaliste, à la fois inclassable et étonnante, parfois drôle, souvent recherchée. S’inspirant tout autant des expérimentations sonores de Laurie Anderson que des mélodies émues d’un jeune Bashung, il bricole depuis lors des ballades hantées, tantôt vastes, pastorales ou miniaturisées, déplie à coup de samplers, de voix, de claviers, un univers curieux, amusé comme les îles de Boogaerts, sensuel comme celles de Christophe. En 2015, il collabore avec son ami Chapelier Fou et le réalisateur Guillaume Jaoul pour un futur EPIcosaèdre et prépare un album pour fin 2016. A cette occasion, il interprètera Les Ministères, en duo avec la vedette québècoise Pierre Lapointe. Il joue alors en duo avec Edward Essex à la batterie, s’accompagne de choristes fantômes, projette sur des écrans diapos des îles artificielles, des villes endormies, des planètes, évoque en chansons pixelisées, les amours digitales, le naturisme mystique ou la magie d’appartement et relève le défi d’un concert hors-norme, surfant entre les arrangements d’une pop orchestrée et les vagues lo-fi d’un passage au 2x1000.