Accueil > Agenda > GREAT LAKE SWIMMERS + MARY LATTIMORE + ANNE CARDONA
LE 28 avril 2016 // Concerts // GREAT LAKE SWIMMERS + MARY LATTIMORE + ANNE CARDONA

GREAT LAKE SWIMMERS + MARY LATTIMORE + ANNE CARDONA

Pop-Folk


Great Lake Swimmers se forme à Wainfleet (Ontario, Canada) en 2002, à l’initiative du chanteur et guitariste Tony Dekker. Le songwriter enrôle son vieil ami Erik Arnesen à la guitare électrique et au banjo, Greg Millson à la batterie, Bret Higgins à la basse, et Julie Fader à la guitare et au chant. Great Lake Swimmers est formé et se relocalise à Toronto. Fortement influencé par le folk canadien et américain, Neil Young en tête, le groupe commence à tourner au Canada et aux Etats-Unis avant de sortir un premier album homonyme en 2003, sur le label Weewerk. Mais cette sortie à petite échelle reste confidentielle, et il faudra attende 2005 pour voir ce premier effort ressortir en avril 2005. La musique de Great Lake Swimmers, entre folk rock très imagé et influencé par la Nature et les grands espaces, et songwriting raffiné, empruntant à des artistes comme Nick Drake ou Sufjan Stevens, récolte de très bonnes critiques dès la sortie du deuxième album du groupe, Bodies AnD Minds, qui paraît en août 2005. Great Lake Swimmers sort en 2015 son sixième album A Forest of Arms.

JEUDI 28 AVRIL
GREAT LAKE SWIMMERS
+ MARY LATTIMORE

+ ANNE CARDONA
Pop-Folk
20h00 / 14€ en prévente*, TR, habitants du 13eme / 17€ sur place
*hors frais de location
EVENT FB

GREAT LAKE SWIMMERS

ANNE CARDONA Mélodies méticuleusement travaillées et pourtant mémorisables, ballades nostalgiques, avec guitares twang aux couleurs 60’s et violoncelle envoûtant, ou folk plus sombre, mots choisis en français, alliés à des influences folk-rock anglo-saxonnes : ainsi se dessinent les chansons de « Oiseau de Nuit », premier album d’Anne Cardona.

Riffs de guitares imparables, claviers vintage entêtants, langoureux violoncelle, touches de pedal steel à la Mazzy Star, c’est Jean-Louis Piérot et le tandem Benoit Guivarch/Nicolas Leroux (Overhead) qui ont réalisé cet « Oiseau de nuit », tout en finesse. Au fil de ce voyage nocturne, la voix grave, aérienne et singulière dont les ntonations rappellent parfois Françoise Hardy, nous emmène dans une parenthèse poétique, se refusant à vivre à l’heure tout le monde et à suivre les courants.
https://www.facebook.com/annecardona.officiel/?fref=ts