Accueil > Agenda > IPXVIII : MONDKOPF + DECEMBER + SAÅAD
LE 21 février 2017 // Concerts // IPXVIII : MONDKOPF + DECEMBER + SAÅAD

IPXVIII : MONDKOPF + DECEMBER + SAÅAD

Techno / Ambient


A l'occasion de la sortie du nouvel album de Mondkopf, They fall but you don’t, et de son tout nouveau live, Petit Bain donne carte blanche au label In Paradisum, qui convie autour de l'artiste : SAÅAD, et son drone lumineux et contrasté, ainsi que December avec sa techno expérimentale & cathartique

MARDI 21 FEVRIER
IPXVIII  :
MONDKOPF - Release party "They fall but you don’t"
+ SAÅAD
+ DECEMBER
Techno / Ambient
19h30 / 18€ en prévente*, TR, habitants du 13eme / 22€ sur place
*hors frais de location
EVENT

MONDKOPF

La musique de Paul Régimbeau transcende les genres. En témoigne ses passages de festivals internationaux pointus comme All Tomorrow’s Parties ou CTM Berlin aux hangars post-industriels du Berghain ou de Londres, des premières parties d’Electric Wizard ou Nurse With Wound aux atmosphères solennelles des églises (St Merri à Paris), des musées (Bozar de Bruxelles) ou des salles de musique classique (Cité de la musique, Auditorium de Lyon). A l’approche de ses trente ans et après des années à composer en continu, Paul Régimbeau avait mis son principal projet « Mondkopf » en stand-by pour se concentrer sur ses alias et collaborations (Extreme Precautions, Autrenoir, VMO avec Pete Swanson & Vampilia) et son travail de musique pour le cinéma. Il le réanime aujourd’hui avec They fall but you don’t, chronique de nuits passées à réinventer sa musique électronique orchestrale et ouvragée à partir d’une configuration minimaliste de machines analogiques : elle en ressort plus concentrée et puissante que jamais.

DECEMBER
Entre EBM, atmospheres industrielles et voix hantées, la musique de December creuse le spleen en plein d’une techno punitive. Après des premiers maxis remarqués chez Blackest Ever Black, Where To Now ?, In Paradisum et Jealous God, et des apparitions live à Villette Sonique ou Atonal, il vient de sortir Bright Red chez Mannequin records.

SAÅAD
Immersive, complexe dans les couches qu’elle superpose autant que dans les émotions ambiguës qu’elle suggère, la musique de SAÅAD reste longtemps une énigme pour qui tente de l’approcher. Simultanément lumineuse, légère, et nocturne et massive, douce et abrasive, elle hypnotise par sa simplicité apparente avant de nous perdre dans les infinies variations de son spectre.
Une douzaine de disques en quatre ans, des apparitions aux formes variées (concerts, performances, installations, vidéos, improvisations…), des collaborations multiples, dont certaines avec des artistes de renom de la nouvelle scène techno (Mondkopf, Insiden), SAÅAD est avant tout la démarche d’une vie, un art total englobant les pérégrinations spirituelles et musicales d’un duo d’activistes au service d’une musique encore confidentielle dans notre pays. Trait caractéristique du groupe : sa propension à se lancer dans des aventures musicales et extra-musicales particulièrement singulières et excitantes, à l’image de sa résidence au festival Echos dans la Haute Vallée de Maraize, qui voit le duo interagir avec la réverbération d’une falaise de 120 hectares. On peut aussi citer leur participation à l’expérience sonore et musicale EFFETUNNEL ou de leur création sur l’orgue de l’église Notre Dame de la Baldade à Toulouse, parue cette année sous le titre Verdaillon sur In Paradisum, après le succès de Deep Float chez Hands In The Dark.