Accueil > Agenda > MICAH P. HINSON plays "The Gospel Of Progress" + LOUIS AGUILAR
LE 25 mars 2016 // Concerts // MICAH P. HINSON plays "The Gospel Of Progress" + LOUIS AGUILAR

MICAH P. HINSON plays "The Gospel Of Progress" + LOUIS AGUILAR

Folk


Après un retour attendu et remarqué en 2014, Micah P. Hinson revient à Petit Bain pour célébrer la réédition de "The Gospel Of Progress" chez nos amis de Talitres. A cette occasion, il reprendra entièrement son premier album fondateur ainsi qu'une sélection de classiques de son répertoire.

VENDREDI 25 MARS
MICAH P. HINSON plays "The Gospel Of Progress"
+ LOUIS AGUILAR
Folk
19h / 12€ en prévente*, TR, habitants du 13eme / 15€ sur place
*hors frais de location
EVENT FB

MICAH P. HINSON Né à Memphis (Tennessee) en 1981, Micah P. Hinson grandit au sein d’une famille chrétienne fondamentaliste. Secoué par diverses addictions, il réalise ses premiers pas musicaux à Abilene (Texas). En cette bourgade (trop) tranquille, région d’élevage et de production pétrolière, la musique est, là aussi, un échappatoire, une façon concrète de faire passer le temps. Épaulé par le collectif de musiciens anglais et américains The Earlies, et notamment par le claviériste John Mark Lapham, il publie son premier album ‘Micah P. Hinson and The Gospel Of Progress’ sur le label britannique Sketchbook Records fin 2004. Cet opus consacre le brillant et jeune songwriter qui acquiert une reconnaissance internationale : la beauté foudroyante de ce disque, la finesse des arrangements touchent droit au cœur. En 2005, le label Jade Tree édite ses premiers enregistrements ‘The Baby And The Satellite’. Le texan assure alors les premières parties de Will Oldham, Calexico ou encore Iron & Wine. Dans la foulée paraît en 2006, ‘Micah P. Hinson and the Opera Circuit’, son second long format où perdurent les déchirures de l’âme et les tourments du passé. En 2008, Micah P. Hinson signe avec le label londonien Full Time Hobby qui éditera successivement ‘Micah P. Hinson And The Red Empire Orchestra‘, ‘All Dressed Up And Smelling Of Stranglers’ (un album de reprises) puis ‘Micah P. Hinson And The Pioneer Saboteurs’ (2010). Durant l’été 2011, alors qu’il est en tournée en Espagne le musicien est victime d’un terrible accident de la route. Longtemps, durablement, le doute s’installe. Micah pourra-t-il retrouver l’usage de ses bras, pourra-t-il retrouver la dextérité de ses doigts ? Piochant alors dans quelques démos écrites avant la tragédie espagnole, et grâce à l’aide de fidèles collaborateurs (les écossais de The Twilight Sad, un quatuor belge, le musicien T. Nicholas Phelps), il entreprend de terminer un nouvel album sans l’usage de ses mains. Micah fut invité peu après au studio Moon River de Santander en Espagne. Deux semaines durant, il y enregistra avec divers musiciens locaux ces douze titres ‘Micah P. Hinson And The Nothing‘. Y demeurent, pour notre plus grand bonheur, cette musique hors du temps et des modes, cette ferveur noire et cette mélancolie tenace.
www.facebook.com/micahphinson

LOUIS AGUILAR Louis Aguilar est un musicien folk. Il écrit et chante des chansons mélangeant tradition folk nord-américaine et modernité indé. Que ce soit en solo ou en groupe, on retrouve dans sa musique une douce mélancolie mélangée à une fraicheur printanière qui donne envie de se balader nu sur des routes de campagne. Son dernier EP « it’s all gonna be fine », sorti en septembre 2015 regorge de pépites à écouter sur la route avec les copains et ses concerts sont à son image, uniques.
https://www.facebook.com/louisaguilarmusic
https://soundcloud.com/louis-aguilar