Accueil > Agenda > Mendelson joue "Sciences Politiques"
LE 2 mai 2017 // Concerts // Mendelson joue "Sciences Politiques"

Mendelson joue "Sciences Politiques"

Rock


En pleine période d'entre deux tours, le projet de Pascal Bouaziz, Mendelson, vient présenter son nouvel album "Sciences Politiques".

MARDI 2 MAI
MENDELSON joue "Sciences Politiques"
Rock
20h / 12€ en prévente*, TR, habitants du 13ème / 15€ sur place
*hors frais de location
EVENT FB
TICKETS

Annoncé il y a quelques mois déjà, voici le sixième et nouvel enregistrement de Mendelson, "Sciences Politiques", référence directe à la chanson « Political Science » de Randy Newman.

Au programme 12 chansons, toutes reprises et adaptées des répertoires d’artistes qui ont marqué Pascal Bouaziz, entre autres Leonard Cohen, Bruce Springsteen, Sonic Youth, Lou Reed, The Stooges ou encore Alan Vega. Le point commun ? La pertinence de leur pensée politique ici retranscrite puis transposée à la hauteur des enjeux de l’époque actuelle.

« A distinguer totalement de la chanson engagée, la chanson politique ne promet rien, la chanson politique ne ment pas » Pascal Bouaziz.

MENDELSON

"Les titres des chansons en disent déjà beaucoup : Le Soulèvement, La Panique, La Décence. Et les bribes de couplets retenues lors d’une première écoute confirment ce que l’on pouvait déjà pressentir. Oui, nous sommes en plein dans l’époque ; c’est bien l’effarant « Aujourd’hui » aux portes de sorties solidement murées qui est décrit sans complaisance dans le nouvel enregistrement de Mendelson.

Les musiques jouées par le groupe (Pascal Bouaziz, guitariste et porte-voix sensible, Pierre-Yves Louis, bassiste et guitariste, Charlie O., pianiste et organiste, Jean-Michel Pires et Sylvain Joasson, batteurs, Quentin Rollet, saxophoniste) ne trahissent rien : elles sont, elles aussi, conscientes de la lourdeur et de la noirceur du temps. Elles sont heurtées, prenantes, délivrées avec l’honnêteté et l’urgence de l’enregistrement « live en studio » (à Canal 93, à Bobigny en Seine-St-Denis). Sciences Politiques est un plongeon dans le réel comme il devrait y en avoir davantage. C’est un disque de « chansons politiques » comme le définit Bouaziz (« ce qui n’a rien à voir avec l’idée de « chanson engagée », "trop bête, trop limitée, trop restrictive dans la durée », rappelle-t-il), un album qui appuie sur les points douloureux, qui émeut mais n’aplatit pas, un album qui élève… Un album d’actualité totale, dans notre France de ce printemps d’élections de 2017.

Et pourtant ! Son contenu vient d’ailleurs, d’autres décennies, d’autres contextes, d’autres personnes… Le Soulèvement, par exemple, c’est The Ghost of Tom Joad de Bruce Springsteen adapté, ce qui ne veut pas dire traduit naïvement ou scolairement, mais toujours avec le plus grand des respects ; chanson à l’origine qui regardait déjà l’immigration mexicaine des années 90 depuis Les Raisins de la Colère de 1940, que Bouaziz ici re- branche sur les camps de Roms et de réfugiés dans l’Europe contemporaine. Il y a ainsi une douzaine de chansons signées au départ par The Stooges, Leonard Cohen, The Jam, The Pop Group, Lou Reed, Robert Wyatt et d’autres, toutes mises à jour en lucide Version Française par Mendelson.

Le contexte social a toujours été omniprésent chez Mendelson, de façon évidente sur Quelque part (2000) ou plus récemment sur ce 5e album (2013) qui racontait notamment « la Force Quotidienne du Mal ». Mais bien présent aussi dans chaque album du groupe, ces descriptions de paysages urbains laissés à l’abandon, ces histoires de personnages écrasés par des situations impossibles à combattre, ces musiques en colère… Avec Sciences Politiques, Mendelson nous offre un album en prise directe avec le siècle ; Un album chronique de notre mal du siècle, un album symptôme de notre mal avec le siècle, « un album du siècle »".

Eric Tandy, journaliste, conférencier (Contre-Cultures) et auteur (Olivensteins).

Crédit photo : Fanchon Bilbille.