Accueil > Agenda > NAYDA : SHKOON + SHADI KHRIES + WARDITA + KODDI
LE 20 janvier 2017 // Club // NAYDA : SHKOON + SHADI KHRIES + WARDITA + KODDI

NAYDA : SHKOON + SHADI KHRIES + WARDITA + KODDI

Arabic house / Arabic techno


VENDREDI 20 JANVIER
NAYDA
SHKOON
+ SHADI KHRIES
+ WARDITA
+ KODDI
Arabic house / Arabic techno
0h / 10€ en prévente*, TR, habitants du 13eme / 15€ sur place
*hors frais de location
EVENT FB

SHKOON Live (Syrie / Allemagne – UnderYourSkin Records)

La fusion multiculturelle, le groupe Shkoon l’incarne sous toutes ces coutures et c’est pour cela qu’il assurera notre toute première performance live. Formé d’un producteur allemand et d’un chanteur issu des vagues de réfugiés syriens, leur live-act est un appel à la tolérance, à l’ouverture et au mélange. Des beats deep-house planants et des rythmes ethniques subtils y rencontrent les mélodies suaves et gutturales d’Ameen dans une émotion sincère. Une authenticité qui naît de leur rencontre, hasardeuse et pour tous deux salvatrice, qui les aura porté sur la scène du Fusion Festival (Berlin) en juin dernier.


SHADI KHRIES (Jordanie / France – Versatile Records)

Themis Belkhadra©
De tous les artistes de la scène électro-orientale, rares sont ceux liés de si près à notre scène française. Repéré par Versatile dans le cadre du projet Acid Arab, Shadi Khries est devenu en quelques années un artiste emblématique, celui qui fait le lien entre notre underground et celui qui émerge au Moyen-Orient. Après s’être confronté aux salles parisiennes (Badaboum, Chez Moune, Les Nautes...), le musicien se concentre aujourd’hui sur ses productions et son projet King Ghazi. Il prendra les platines sur la scène de Nayda, pour proposer un set inédit nourri de ses nombreux morceaux cachés, de ses perles acides et d’autres influences.


WARDITA (Tunise / Allemagne – Tonleiter Records)

D’origine tunisienne, Wardita est berlinoise dans l’âme et un personnage atypique de la scène techno. Mère de trois enfants, la musicienne partage sa vie entre des DJs sets nocturnes, une passion pour la production et un engagement politique affirmé. Lorsqu’elle ne mixe pas dans quelques clubs secrets de Berlin, elle se rend en Tunisie, ou plus récemment en Palestine où elle aime partager son amour pour la danse et la musique électronique. Ses productions rendent compte de son identité métissée, oscillant entre une techno industrielle débridée et l’inspiration qu’elle puise dans les musiques populaires et folkloriques d’Afrique du Nord.


KODDI (Maroc / France – Runtomorrow / Nayda)
©Stéphane Louesdon
Co-fondateur du label marocain Runtomorrow, Koddi fait partie intégrante du projet Nayda, il en sera donc le résident originel. Basé à Casablanca, son label est le premier à avoir organisé une Boiler Room sur le continent africain. À cette occasion, son équipe avait invité des pointures de la scène internationale (Floating Points, James Holden...) à se confronter aux musiciens traditionnels gnaouas. Chargé de clôturer notre long voyage, il aura pour mission de garder en éveil les esprits échauffés et de les ramener progressivement en terrain connu sur des tracks techno impitoyables.