Accueil > Agenda > ORVAL CARLOS SIBELIUS + DORIAN PIMPERNEL + FOREVER PAVOT
LE 1er octobre 2014 // Concerts // ORVAL CARLOS SIBELIUS + DORIAN PIMPERNEL + FOREVER PAVOT

ORVAL CARLOS SIBELIUS + DORIAN PIMPERNEL + FOREVER PAVOT

French Psyché-pop


Après un Super Forma encensé par la presse et une longue tournée, ORVAL CARLOS SIBELIUS, avant une pause bien méritée, jouera une dernière fois sur la scène de Petit Bain. Pour fêter dignement ce succès, il sera accompagné par deux fleurons psyché-pop de l'écurie Born Bad, DORIAN PIMPERNEL et FOREVER PAVOT. Attention, soirée psychotrope en perspective, on risque de décoller de la Seine !

MERCREDI 1er OCTOBRE
ORVAL CARLOS SIBELIUS (FR/CLAPPING MUSIC)
+ DORIAN PIMPERNEL (FR/BORN BAD)
+ FOREVER PAVOT (FR/BORN BAD)
French Psyché-pop
20h / 14€ en prévente*, TR, habitants du 13eme / 17€ sur place
*hors frais de location

ORVAL CARLOS SIBELIUS Il existe des morceaux faits pour les jours où vous vous réveillez torse nu et sans chaussures au beau milieu d’une zone industrielle et où, après 4h de galère sous la pluie, vous retrouvez le chemin de votreappartement. Des morceaux qui vous ouvrent la porte avec un sourire exalté et aimant, vous tendent une couverture qui sent bon la poudre de cade et le chocolat chaud et vous propulsent instantanément sur la 4 fois 4 voies du bonheur inaltérable. Certes, il n’y en a pas beaucoup, mais il y en a. Il existe également des morceaux que vous avez découvert un beau matin de mars et qui depuis restent invariablement associés au retour du printemps, à la lumière qui danse derrière les rideaux et à ces jours où on a presque envie de voir ce qu’il se passe avant midi. Pas beaucoup, non plus, mais il y en a, là aussi. Et il existe des titres capables de faire tout ça en même temps, en à peine plus de 5 minutes. Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas certain qu’il en existe plusieurs, mais j’en connais au moins un. Il s’appelle "Good Remake", il figure sur le troisième album d’Orval Carlos Sibelius et, luxe suprême, a été placé à la toute fin du disque, afin que seuls soient récompensés les valeureux et les justes. Sauf que vous n’aurez besoin ni de patience et encore moins de courage pour venir à bout de Super Forma . Des chansons pour les jours où vous vous réveillez torse nu et sans chaussures au beau milieu d’une zone industrielle, bien sûr, mais aussi et surtout des chansons où le feu et la grâce tombent dru comme grêle et sans la moindre indulgence 46 minutes durant, dissolvant dans une spectaculaire averse mercurielle Byrds et Robert Wyatt ("Spinning Round"), Morricone et les Ventures ("Desintegraçao", "Asteroids"), psychédélisme italien et vents californiens ("Super Data"). La manière est radicale, le résultat terrassant. Et à la fin, alors que s’envolent les dernières notes de l’immense "Good Remake" et qu’au loin, une nation d’insectes continue à chercher son âme dans la brume du continuum pop, Orval Carlos Sibelius avance tranquilement vers la lumière avec la physionomie étrange et étincelante des acrobates, tenant entre ses mains l’enveloppe intacte d’un coeur palpitant. Pas n’importe lequel : le votre. Le voyage est à ce prix. On n’en revient pas, mais on y reste heureux. Fou, perdu, mais heureux. C’est ça ou la zone industrielle, à vous de choisir.
https://www.facebook.com/orvalcarlossibelius

DORIAN PIMPERNEL
Dorian Pimpernel pratique une pop psychédélique teintée d’incursions électroniques. Le quintette a publié son premier album, Allombon, sur Born Bad Records au printemps 2014. Il a notamment partagé l’affiche avec Laetitia Sadier (Stereolab), Bertand Burgalat, Barbara Carlotti et Julien Gasc. « Sorte de super formation à la géologie nébuleuse, Dorian Pimpernel est surtout un groupe fétiche pour quasiment tous les gens qui les connaissent, et ce sans avoir sorti rien d’autre qu’une collection de démos et un mini-album à l’époque de Myspace. Dandy en diable, à l’abri du Monde tel qu’il file sans cesse entre nos doigts, le groupe chante en anglais, lâche sa musique au compte-gouttes et semble un peu se ficher qu’elle soit bien écoutée » (Olivier Lamm, The Drone)
http://www.facebook.com/pages/Dorian-Pimpernel/282547455189497

FOREVER PAVOT
Forever Pavot offre une expérience dans les affres du psychédélisme cinématique. Entre pop 60’s et BO de films imaginaires des années 60/70. Des chœurs, du clavecin, de la fuzz, des chuintements angéliques, des petites lignes de synthés décrivant l’Inde de 2050, les délires électriques d’Ennio Morricone période « Citta’ Violenta » mixés avec La Horse de Gainsbourg et Jean-Claude Vannier. Le premier Album "Rhapsode" sortira sur born bad records en novembre prochain. https://www.facebook.com/ForeverPav...