Accueil > Agenda > Refrains Refuges - Koriass
LE 24 mai 2017 // Concerts // Refrains Refuges - Koriass

    Refrains Refuges - Koriass

    Hip-hop


    Dans le cadre de son projet hors les murs "Refrains Refuges", Petit Bain s'associe au CHU Jean Quarré et convie le rappeur québécois Koriass.

    MERCREDI 24 MAI
    KORIASS
    Hip-hop
    CHU Jean Quarré
    12 rue Henri Ribière (identique au Théâtre de Verre)
    75019 Paris
    20h / Entrée Libre

    KORIASS

    Après près d’une décennie de carrière au Québec, le rappeur Koriass a lancé son album "Love Suprême" sur le territoire européen en avril 2016. Alors qu’il a reçu tous les honneurs et est maintenant établi comme l’un des chefs de file du hip-hop francophone au Canada, il traverse l’Atlantique pour nous présenter ce 4e album, avec son flow incisif et son aplomb tonique. "Love Suprême", acclamé par la critique et les fans québécois, aligne 12 pièces solides et denses, surmontées de textes forts, alliant puissance et sensibilité ; assurément son album le plus accompli à ce jour.

    https://www.facebook.com/Koriass-34...

    Crédit photo : Jay Kearney

    ►REFRAINS REFUGES, C’EST QUOI ?◀︎ « Refrains refuges » - Une manière comme une autre de s’engager auprès des réfugiés.

    Depuis sa création, Petit Bain s’est donné pour mission d’aller chercher les publics les plus éloignés de l’offre culturelle, que ce soit à travers des projets hors les murs, une politique tarifaire spécifique mais aussi sous l’angle de l’accès aux métiers du spectacle via son projet d’insertion par l’activité économique.

    Il y a quelques mois, Petit Bain s’est associé à l’équipe d’Emmaüs Solidarité dans le but d’organiser des concerts dans les centres et foyers pour migrants. Un premier concert a eu lieu le 14 décembre 2016, au CHU La Chapelle avec la complicité du festival Rares talents ; un moment d’une incroyable intensité qui a conforté l’équipe dans la pertinence de cette démarche et la volonté de prolonger l’initiative.

    Petit Bain a depuis rencontré l’équipe du Centre Jean Quarré (à Place des Fêtes) avec l’idée d’y construire une programmation mensuelle. Une démarche s’est imposée d’elle-même : faire le choix de la simplicité (petites formations acoustiques ou faciles à sonoriser) et de l’éclectisme (pas de limites esthétiques) pour se concentrer sur la rencontre entre artistes et public, voire susciter l’intervention spontanée.