Accueil > Agenda > SPAIN + MARNITUDE
LE 14 juin 2016 // Concerts // SPAIN + MARNITUDE

SPAIN + MARNITUDE

Slow Core


Groupe séminal du mouvement slow-core aux côtés de Low, Spain revient avec un nouvel album "Carolina", qui s'inspire aussi de la country, de l'americana et du jazz. Nous sommes très heureux de les accueillir une nouvelle fois à Petit Bain !

MARDI 14 JUIN
SPAIN
+ MARNITUDE
Slow Core
20h / 17€ en prévente*, TR, habitants du 13eme / 20€ sur place
*hors frais de location
EVENT FB

SPAIN Avant 2012 (au Pop In et au BBmix) SPAIN n’avait pas mis les pieds chez nous depuis presque quinze ans ! Une éternité durant laquelle la bande à Josh Haden semble s’être abritée du cynisme et de la folie du monde post-9/11 pour refaire surface en 2012, avec un talent intact, celui qui avait donné toute son aura au groupe dans les nineties, et surtout un magnifique album, « The Soul of Spain ».

Des guitares douces, un tempo lent, une voix toute en retenue, à la limite du chuchotement et pourtant si expressive, et pour lier tout ça un songwriting renversant de simplicité. La formule a beau avoir été usée jusqu’à la corde, SPAIN reste le maître pour vous prendre par les sentiments et magnifier votre spleen de rupture. SPAIN est fondé par Josh Haden (fils du contrebassiste jazz Charlie Haden) à Los Angeles au début des nineties. L’époque est à la réaction contre le grunge qui fait alors rage, à l’agressivité et à la vitesse répondent des rockers indé auxquels on colle l’étiquette slowcore : Red House Painters, Codeine, Low… SPAIN est d’abord vaguement affilié à cette mouvance mais puise ses racines ailleurs que dans la scène alternative angeline. Le jazz de la côte ouest, le rhythm and blues, la country et la soul des sixties sont les sources d’inspiration du groupe qui sort en 1995 son premier Lp « The Blue Moods Of Spain ». Cet album leur ouvre directement les portes de la scène internationale, ils tournent aux Usa, en Europe et Australie, vous les avez même peut-être vus à Nulle Part Ailleurs à l’époque. SPAIN jouit d’une grande renommée : Wim Wenders demande au groupe de composer un titre pour son film « The End Of Violence », Johnny Cash fait une reprise de leur morceau « Ritual ». En 1999 sort le deuxième album « She Haunts My Dreams » dont on peut entendre des extraits dans la célèbre série « Six Feet Under » et en 2001 sort « I Believe », troisième Lp avant un sérieux break à l’initiative de Josh Haden. Ce n’est qu’en 2007 que ce break prend fin. Après avoir tourné un peu à Los Angeles avec un backing band, Josh reforme officiellement SPAIN et le quatrième disque « The Soul Of Spain » sort en mai 2012. La presse musicale internationale accueille le disque très favorablement, louant le retour d’un groupe unique qui, sans changer son approche minimaliste et hypersensible de folksongs pénétrantes, propose avec un talent intact une musique comme un refuge face au passage des années qui trouve aujourd’hui une pertinence nouvelle.
http://www.spaintheband.com/

MARNITUDE Rock sombre, rythmes lents, climat ambiant et poétique, chant en anglais, les morceaux de Marnitude empruntent au slowcore ses répétitions mortifères, et nous bercent d’une froide énergie expiatrice. Après un premier EP en 2011, Marnitude sort son album "II" en 2015, accueilli et représenté par le label Arbouse Recordings (Acetate Zero, Silent Whale Becomes A° Dream…). La qualité des compositions est salué par plusieurs netfanzines comme A Decouvrir Absolument ou Indie Rock Mag, et par la revue Magic ! dans la presse papier : "Marnitude, qui définit sa quête comme une Emily Dickinson qui aurait été musicienne, génère une atmosphère magique et troublante que ne renierait pas le label Constellation." Marnitude a ouvert pour Emily Jane White, Tara Jane o’Neil et Chris Brokaw (batteur des cultes Codeine), et s’apprête à sortir son nouvel album ’Death Of A Hedonist’ mixé par Peter Deimel (Chokebore, Anna Calvi…) qui magnifie un genre soft-rock apparu au début des années 90.
http://www.marnitude.com
https://www.facebook.com/marnitude
https://marnitude.bandcamp.com