Accueil > Agenda > VERNISSAGE HOW TO LOVE
LE 7 novembre 2013 // La Cantine // VERNISSAGE HOW TO LOVE

VERNISSAGE HOW TO LOVE

Avec Yirmi Pinkus


Soirée inaugurale le 7 novembre de 19h à 20 h30 avec la présence exceptionnelle de Yimri Pinkus, co-fondateur du collectif Actus Comicus qui viendra présenter le travail du collectif et l'album Eponyme "How to love" (introuvable en France depuis un an! ) mais aussi son dernier livre ''Le Grand Cabaret du Professeur Fabrikant'' paru chez Grasset.

JEUDI 7 NOVEMBRE
VERNISSAGE HOW TO LOVE - Musiques et Fictions
Avec Yirmi Pinkus
19h > 20h30 / Entrée Libre

Retrouvez toute la programmation du festival

LE LIVRE : Ce roman nous transporte, telle la troupe du Capitaine Fracasse, au long de cinquante années d’errances, dans des bourgades improbables et pouilleuses de Pologne et de Roumanie. Le professeur (l’est-il seulement ?) Markus Fabrikant, fils d’une riche famille bourgeoise, se met en tête d’éduquer les masses misérables juives à l’aide de « tableaux vivants » et de les initier à la « grande histoire » de l’humanité. Ses comédiennes, il les a recrutées, enfants, orphelines ou abandonnées, pour ne former qu’une seule famille, avec ses haines et ses complicités, ses mesquineries et ses solidarités. Un demi-siècle pendant lequel ces comédiennes ne se verront pas vieillir, non plus que leur public qui leur témoigne une adulation sans faille. Récit picaresque, digne d’un scénario de cinéma, d’un road movie bourbeux et cahotant, qui conjugue l’humour, l’émotion, quand ce n’est pas la tragédie finale. L’auteur témoigne d’abord, ici, de son amour du théâtre populaire yiddish, qui jette là ses derniers feux avant de plonger dans l’ombre de l’extermination.

L’AUTEUR : Né à Tel Aviv en 1966, Yirmi Pinkus est un auteur de comics, caricaturiste et illustrateur réputé. Le Grand Cabaret du professeur Fabrikant, son premier roman, affiche dans son écriture la même précision cruelle du trait que dans son graphisme.

ARGUMENTS : À tout prendre, rien de plus juvénile que ces comédiennes cacochymes ; rien de plus vivant que ce requiem pour une culture qui connut, lors de ces années-là, son renouveau