WILFRIED

On propose aux musiciens de passage à Petit Bain de nous livrer leur derniers coups de coeur ! Notre invité pour cette carte blanche,WILFRIED* pour la soirée LABO POP du jeudi 21 janvier 2016 !

Suite à la lecture de l’excellent article de Drew Daniel (moitié du duo électronique Matmos), « Contre la quantification du beau : treize raisons pour lesquelles je ne peux choisir mes treize disques préférés », paru dans l’excellente revue Audimat (http://revue-audimat.fr/ ), voici treize réponses à cette proposition de « carte blanche » éditoriale pour le site de Petit Bain, avec des citations de l’article de Drew Daniels sus cité :

Raison 1 – Promotionnel donc biaisé… « Il ne fait aucun doute que les listes et tops font office d’autoportraits indirects, et dans un sens, d’exercice d’auto-marketing ». Je ne vais donc pas faire semblant, mais commencer par une franche autopromotion, en vous donnant ici les liens vers les derniers clips de mes chansons :

Wilfried* - Matrice from Clapping Music on Vimeo.

Wilfried* - Le Yoyo from Clapping Music on Vimeo.

Ainsi que ma page bandcamp ! https://wilfried.bandcamp.com/

Et ce mix (il m’arrive de faire le dj) que j’ai fait et que j’aime bien : https://soundcloud.com/wilfriedpari...

Raison 2 – Le « disque préféré », une idée conceptuellement incohérente…

« Si l’on considère le nombre incommensurable de ses définitions potentielles et l’improbabilité qu’un seul mot puisse les contenir toutes, le concept même de « disque préféré » est voué à une incohérence fatale et il serait plus avisé de l’abandonner. »

Je préfère donc abandonner l’idée de vous donner ici mon « disque préféré »

Raison 3 – Une démarche en réalité souvent raciste ou sexiste…

« Quand on adosse ce discours de domination à une longue tradition patriarcale et raciste, on choisit de renforcer une façon de classer les êtres humains en terme de supériorité et d’infériorité, de gagnants et de perdants, de meilleur et de pire. Qui entre ? Pourquoi ? Qui reste à la porte ? Pourquoi ? »

Etant moi-même un musicien mâle et blanc, voici un exemple de Chef-d’œuvre musical de l’Homme Blanc.

Raison 4 - … qui, par réaction, entraîne des postures artificielles.

Comme « l’option dite du « compositeur-classique-qu’il-est-cool-d’aimer-pour-un-fan-de-rock » (salut Messiaen, adieu Gorecki) »

Raison 5 – Ignorer ses amis est malhonnête, les classer est malsain

« Lister mes disques préférés en excluant les albums de mes amis serait malhonnête et mensonger. »

Je ne peux pas tous les présenter ici, alors je mets des vidéos des musiciens qui m’accompagneront sur scène pour ce concert, à Petit Bain

Raison 6 – Ecoute et appréciation évoluent avec le temps « On privilégie les classiques indéboulonnables, ceux qu’on écoute en toute occasion, au détriment des rencontres d’un soir, des passions fulgurantes qui nous agitent périodiquement. Mais la courte durée de cette ferveur n’efface pas l’intensité de l’investissement dans le moment… (…) »

Cette nuit, j’ai écouté ça :

Et j’ai me suis endormi avec la belle Lizzy, j’aurais aimé la rencontrer :

Et je me suis réveillé à Bombay

Il y donc 7 autres bonnes raisons de ne pas faire de listes dans les médias, selon Drew Daniels, je vous renvoie à son article (paru ici http://thequietus.com/articles/1605..., traduit en français dans la revue Audimat, donc), mais je n’ai pas le temps, là, je dois aller répéter avec mon groupe (je les aime).

Retrouvez Wilfried* & Klub des Loosers (Djset), Barbara Carlotti et Pharaon de Winter, pour la soirée LABO POP du 21 janvier à Petit Bain ! + d’infos ici, http://www.petitbain.org/PHARAON-DE...