Accueil > Agenda > Welcome invite Big Budha Cheez
LE 24 janvier 2018 // Concerts // Welcome invite Big Budha Cheez

    Welcome invite Big Budha Cheez

    Hors les murs


    Petit Bain présente :

    MERCREDI 24 JANVIER
    WELCOME INVITE BIG BUDHA CHEEZ
    Hip Hop
    CHU Jean Quarré
    12 rue Henri Ribière (identique au Théâtre de Verre)
    75019 Paris
    20h30 / Entrée libre

    BIG BUDHA CHEEZ

    Dès le début de leur carrière, les titres "Fume un boug" et "M.city citizen" visent juste et touchent les auditeurs qui découvrent un rap nouveau. Le clip de « M.City citizen » réalisé par Clifto Cream donnera la couleur visuelle du groupe dès le départ. Ils enchaînent leurs projets avec « Big Budha Cheez et Dj Meedfleed » et les featurings ne se font pas prier : après Cenza (L’Uzine) et Jazzy Bazz (L’Entourage), ce sont les beatmakers Myth Syzer et Hologram’ Lo (1995) qui font parler d’eux. Ils invitent Prince Waly sur leurs projets respectifs, donnant naissance aux célèbres « Clean shoes » et « Rov or benz ». Ces derniers participent au succès d’estime grandissant du groupe, qui inspire déjà une génération de rappeurs cherchant à imiter le style néo-retro. En 2016 sort le premier album des Montreuillois, sous le nom de "L’heure des loups". Entièrement produit par Fiasko Proximo, l’opus contient de nombreux hits de rue comme "Triple C " et "Goldman Sachs" qui séduisent les amateurs d’un rap à la fois "à l’ancienne" et innovant. Quelques mois plus tard sort l’EP de Prince Waly en solo et produit par Myth Syzer, "Junior" véritable panaché de scénarios de films rappé, sous la forme de 7 titres narratifs accompagnés de prods percutantes.

    2017 est l’année de la confirmation du duo qui sort l’album "Epicerie coréenne". Produit par Fiasko Proximo, sur les textes puissants de Prince Waly, et avec comme unique invité, Oxmo Puccino. Une narration musicale dans les rues de M.City pour le plaisir des oreilles. Les angoisses, les envies et les rêves de ces deux citoyens compactés dans un projet 12 titres. Les affres de la violence entre minorités, le cliché de la maison familiale avec la voiture et le labrador, les casinos de Las Vegas où l’argent coule à flots, le panorama est aussi vaste que s’étend le continent américain. On affronte les thèmes du port des armes, des tensions raciales, des bavures policières dans le titre éponyme "Epicerie coréenne", ou dans les vibrants « Une balle dans un flingue » et « Momo ». Ce projet réussit parfaitement à lier la réalité à la fiction, en créant une ouverture vers un monde imaginaire, celui que les BBC façonnent depuis tant d’années. Avec des titres comme "Murphy Dog", "Maison Blanche", ou "Chez Ace" on navigue entre les références de classiques du septième art et celles d’une culture noire américaine. "Shaquille", "Puffy", autant de noms qui résonnent encore comme un bon épisode du Prince de Bel Air, ou un savoureux match de NBA opposant Dennis Rodman à Michaël Jordan. Mais que serait un bon film sans sa part de romance ? Rien de tel que le son « Hell » pour rendre à l’amour et la sensualité ce qui leur est dû. Et qui de mieux qu’Oxmo Puccino pour étayer ces propos, et dédier un titre à cette énigmatique « Jennifer » ? Un bon film c’est aussi une bonne bande son. Les productions de Fiasko Proximo nous plongent dans des ambiances bien groovy, à tel point que l’auditeur aura droit à des interludes instrumentales façon scooring avec « Belle mer » et « Jack n’a qu’un œil ».
    ECOUTER : http://bit.ly/2n4b4he

    WELCOME, C’EST QUOI ?

    Depuis l’automne 2016, Petit Bain en partenariat avec Emmaus Solidarité organise deux fois par mois des concerts dans les centres d’hébergement d’urgence. Ces événements gratuits et ouverts au public (sur réservation) sont toujours des moments uniques de rencontre et de découverte de l’autre. Si vous souhaitez venir assister à un de ces concerts, il vous suffit d’envoyer un message à Tiphaine BOUNIOL.

    Welcome, bénéficie du soutien de la Ville de Paris (DAC) et du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC idF)

    Depuis sa création, Petit Bain s’est donné pour mission d’aller chercher les publics les plus éloignés de l’offre culturelle, que ce soit à travers des projets hors les murs, une politique tarifaire spécifique mais aussi sous l’angle de l’accès aux métiers du spectacle via son projet d’insertion par l’activité économique.

    Il y a quelques mois, Petit Bain s’est associé à l’équipe d’Emmaüs Solidarité dans le but d’organiser des concerts dans les centres et foyers pour migrants. Un premier concert a eu lieu le 14 décembre 2016, au CHU La Chapelle avec la complicité du festival Rares talents ; un moment d’une incroyable intensité qui a conforté l’équipe dans la pertinence de cette démarche et la volonté de prolonger l’initiative.

    Petit Bain a depuis rencontré l’équipe du Centre Jean Quarré (à Place des Fêtes) avec l’idée d’y construire une programmation mensuelle. Une démarche s’est imposée d’elle-même : faire le choix de la simplicité (petites formations acoustiques ou faciles à sonoriser) et de l’éclectisme (pas de limites esthétiques) pour se concentrer sur la rencontre entre artistes et public, voire susciter l’intervention spontanée.Un croisement subtil et inspiré entre la tradition gnawa et des sons plus réels, Global Gnawa propose des compositions originales épicées de jazzy, afrobeat, reggae, ethiojazz et bien d’autres influences apportées par les membres du groupe.