Accueil > Agenda > Welcome invite Debademba
LE 14 février 2018 // Concerts // Welcome invite Debademba

    Welcome invite Debademba


    MERCREDI 14 FÉVRIER
    WELCOME INVITE DEBADEMBA
    WORLD MUSIC
    CHU Ivry
    10 rue de la Baignade (angle rue de la Baignade/ avenue Jean Jaurès)
    94200 Ivry
    18h / Entrée libre

    DEBADEMBA

    Rares sont les musiciens virtuoses qui réfléchissent et agissent en collectif et qui croient à l’esprit de groupe. Patiemment, avec persévérance et obstination, Abdoulaye Traoré porte le projet DEBADEMBA, et en a fait en quelque années une des formations les plus appréciées de la nouvelle génération d’artistes d’Afrique de l’Ouest.
    Après deux albums produits par Chapa Blues, DEBADEMBA revient avec un nouvel opus « Sanikoya » produit par Dankama (le nouveau label créé par Abdoulaye Traoré). Cet album met un point d’honneur à rappeler les forces positives qui ont permis à des générations entières de vivre en paix en Afrique de l’Ouest. Certaines traditions dénouent les tensions de la société et devraient être transmises aux générations futures : se taquiner, dans le respect, par rapport à son nom de famille ou à son origine ethnique a toujours été et devraient rester un jeu. Traditionnellement le « Sanikoya » interdit toute querelle interne et garantit la stabilité du peuple. Cette tradition « moyenâgeuse » se fissure aujourd’hui, ce qui permet malheureusement la montée des extrémismes. Ben l’Oncle Soul, invité sur cet opus, intervient sur ce titre, et souligne le fait que cette philosophie peut s’étendre à l’échelle d’une vie dans la découverte de l’autre : « mon âme soeur, mon âme soeur, elle vient de loin, elle vient de loin ».
    L’album aborde par ailleurs d’autres thèmes qui se résument à des philosophies de vie positives à travers lesquelles l’homme peut trouver paix et courage : aide-toi et le ciel t’aidera (« Dakama »), ne cherche pas à changer les gens (« Boinofai »), avec volonté et courage on peut réussir (« Saikain »). Enfin Debademba rend également hommage à Mandela (« Mandela ») ainsi qu’aux femmes (« Ah les femmes »).
    Comme à son habitude, Abdoulaye Traoré, compositeur de ce nouvel opus, nous emmène à travers l’Afrique avec des rythmiques allant du djoulaba (Côte d’Ivoire/Burkina Faso) au ziglibithy/ bikoutsi (Côte d’Ivoire/Cameroun) en passant par le borowi (rythme traditionnel que l’on danse avec des masques), le takamba (Nord du Mali), le badjoulou (rythme joué pour les grands hommes dans toute l’Afrique de l’Ouest) et le blues-rock. Dans cet album Abdoulaye Traoré, s’entoure de Mohamed Diaby (chant), Bisou Bass (basse), William Ombe (batterie), Adama Bilorou (percussions), Virna Nova (guitare sur « Ah les femme »s), Malaika Lokua (choeurs sur « Dakama » et « Mandela »), Valentin Ceccaldi (violoncelle sur « Mandela) et invite Ben l’oncle soul pour deux featuring sur « Sanikoya » et « Saikain ».

    WELCOME, C’EST QUOI ?

    Depuis l’automne 2016, Petit Bain en partenariat avec Emmaus Solidarité organise deux fois par mois des concerts dans les centres d’hébergement d’urgence. Ces événements gratuits et ouverts au public (sur réservation) sont toujours des moments uniques de rencontre et de découverte de l’autre. Si vous souhaitez venir assister à un de ces concerts, il vous suffit d’envoyer un message à Tiphaine BOUNIOL.

    Welcome, bénéficie du soutien de la Ville de Paris (DAC) et du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC idF)

    Depuis sa création, Petit Bain s’est donné pour mission d’aller chercher les publics les plus éloignés de l’offre culturelle, que ce soit à travers des projets hors les murs, une politique tarifaire spécifique mais aussi sous l’angle de l’accès aux métiers du spectacle via son projet d’insertion par l’activité économique.

    Il y a quelques mois, Petit Bain s’est associé à l’équipe d’Emmaüs Solidarité dans le but d’organiser des concerts dans les centres et foyers pour migrants. Un premier concert a eu lieu le 14 décembre 2016, au CHU La Chapelle avec la complicité du festival Rares talents ; un moment d’une incroyable intensité qui a conforté l’équipe dans la pertinence de cette démarche et la volonté de prolonger l’initiative.

    Petit Bain a depuis rencontré l’équipe du Centre Jean Quarré (à Place des Fêtes) avec l’idée d’y construire une programmation mensuelle. Une démarche s’est imposée d’elle-même : faire le choix de la simplicité (petites formations acoustiques ou faciles à sonoriser) et de l’éclectisme (pas de limites esthétiques) pour se concentrer sur la rencontre entre artistes et public, voire susciter l’intervention spontanée.Un croisement subtil et inspiré entre la tradition gnawa et des sons plus réels, Global Gnawa propose des compositions originales épicées de jazzy, afrobeat, reggae, ethiojazz et bien d’autres influences apportées par les membres du groupe.